Les TUAC Canada appuient les efforts de Loblaw au Bangladesh

Toronto – 3 mai 2013 –Les Travailleurs et travailleuses unis de l'alimentation et du commerce Canada (TUAC Canada), un des principaux porte-parole des travailleurs et travailleuses du secteur de la vente au détail au Canada, présentent leurs condoléances aux familles des travailleurs et travailleuses de l’industrie textile qui ont récemment péri à Dacca, au Bangladesh, et s’associent à l’initiative des Compagnies Loblaw Limitée ayant pour but d’améliorer les normes de surveillance, de responsabilité et les protections en matière de santé et sécurité dans l’industrie mondiale du vêtement.

« Nous nous associons à la communauté internationale pour exprimer notre plus profonde sympathie aux familles des travailleurs et travailleuses qui ont perdu la vie dans ce tragique accident », de dire Wayne Hanley, président national du plus grand syndicat du secteur privé au Canada, les TUAC Canada, en présentant ses condoléances aux familles des 500 personnes qui sont décédées lors de l’effondrement de l’immeuble elles travaillaient, le Rana Plaza, le 24 avril dernier.

« Les produits fabriqués par les travailleurs et travailleuses du Rana Plaza étaient manipulés quotidiennement par des membres des TUAC Canada et nous nous sentons très proches de ces travailleurs et travailleuses et de leurs familles », poursuit Hanley.  En effet, des milliers de membres des TUAC Canada sont employés chez Loblaws ils vendent notamment des articles de la marque Joe Fresh, qui étaient justement confectionnés dans le complexe du Rana Plaza.

« Depuis cette tragédie, les TUAC Canada ont mobilisé leurs contacts aux quatre coins du monde – en particulier au Bangladesh – afin de participer aux efforts pour aider les familles des travailleurs et travailleuses blessés ou décédés et pour exiger de concert avec la communauté internationale des mesures immédiates permettant d’éviter que ce genre de tragédie se reproduise à l’avenir », indique Hanley.

Les TUAC sont largement considérés comme un chef de file dans le mouvement pour la reconnaissance et l’établissement de droits du travail dans le monde – y compris les protections fondamentales de la santé et de la sécurité.

« En tant que principal porte-parole des travailleurs et travailleuses du secteur de la vente au détail au Canada, les TUAC Canada sont prêts à s’associer à tout employeur qui est sincèrement déterminé à améliorer la situation au Bangladesh. Nous félicitons Loblaw pour avoir pris l’initiative et fait preuve de responsabilité au lendemain de cette tragédie en acceptant notre offre d’assistance avec les ONG, mais aussi en promettant d’améliorer les normes d’inspection et d’apporter une aide d’urgence aux familles en détresse », de dire Hanley.  

« Nous nous associons également à tous ceux et celles, de plus en plus nombreux, au Canada et dans le monde entier, qui sont déçus par la passivité de Walmart devant ce problème urgent », ajoute Hanley.  À ce jour, la compagnie Walmart s’est contentée de faire une déclaration sans le moindre engagement de sa part, dans laquelle la société se dit « ouverte » à l’amélioration des conditions (selon le Huffington Post).

Les TUAC Canada sont le plus grand syndicat du secteur privé au Canada et le principal porte-parole des travailleurs et travailleuses du secteur de la vente au détail, représentant plus de 250 000 travailleurs et travailleuses dans tout le pays.