Appuyons les bons emplois syndiqués des magasins The Beer Store

Campbellville (Ont.) – 6 mai 2019 – Les membres des TUAC 12R24 ont besoin de l’appui de tous les militant(e)s et alliés des TUAC Canada face à une proposition du gouvernement de l’Ontario qui portera atteinte à l’entreprise The Beer Store et aux quelque 7 000 emplois syndiqués qu’elle offre aux membres des TUAC.

Le premier ministre Doug Ford veut démanteler l’actuel système de vente au détail des boissons alcoolisées de l’Ontario en faisant intervenir dans ce marché les dépanneurs, les  grandes surfaces et autres magasins de détail qui viendront gruger les revenus des magasins The Beer Store. Ces changements pourraient entraîner d’importantes pertes d’emplois ainsi que  l’augmentation des prix de la bière pour les consommatrices et consommateurs. Ils menaceraient également l’un des programmes de recyclage parmi les plus efficaces au monde et pourraient coûter plusieurs millions de dollars aux contribuables de l’Ontario.

Signez la pétition pour appuyer les bons emplois syndiqués des magasins The Beer Store

Le plan du gouvernement met à risque les bons emplois syndiqués des magasins The Beer Store ainsi que les familles et les collectivités qu’ils soutiennent sans créer de bons emplois pour les remplacer. Les statistiques montrent que l’ajout de la bière à la liste des produits que vendent les épiceries de l’Ontario n’a ni créé des emplois ni fait augmenter les ventes de bière dans la province.    

Le plan du gouvernement pourrait également faire augmenter les prix de la bière pour les consommatrices et consommateurs. L’Alberta, par exemple, a privatisé son système de vente au détail des boissons alcoolisées dans les années 90 et aujourd’hui elle est devenue la province où la bière coûte le plus cher au Canada. En fait, une caisse de 24 bouteilles de bière que le consommateur achète dans un magasin d’alcools privé de l’Alberta peut lui coûter 10 $ de plus qu’il lui en coûterait pour la même marque dans un magasin The Beer Store.  

Le plan de vente au détail des boissons alcoolisées du gouvernement mettrait aussi à risque un des programmes de recyclage parmi les plus efficaces au monde. Au fil des ans, les employé(e)s des magasins The Beer Store ont récupéré plus de 75 milliards de bouteilles et de canettes de bière et autres matières recyclables. Grâce à ce programme, 94 % des produits vendus par les magasins The Beer Store sont consignés ou recyclés, ce qui représente  d’importantes économies d’énergie pour la province.   

La proposition pourrait également coûter plusieurs millions de dollars aux contribuables de l’Ontario, car le gouvernement a conclu en 2015 un accord qui détermine le nombre et le type de magasins qui peuvent vendre de la bière dans la province. Les experts conviennent que le gouvernement pourrait être passible de pénalités de plusieurs centaines de millions de dollars s’il devait se désengager des responsabilités prises dans le cadre de cet accord.

La preuve est sans conteste : Permettre aux dépanneurs, aux grandes surfaces et autres magasins de détail de vendre de la bière occasionnerait d’importantes pertes d’emplois, une hausse des prix de la bière pour les consommatrices et consommateurs, la fin d’un système de recyclage essentiel et une facture salée pour les contribuables de l’Ontario. Il est temps de rejeter le plan irresponsable et destructeur des emplois du secteur de la vente au détail de la bière que propose Doug Ford. Signez notre pétition pour appuyer les bons emplois syndiqués des magasins The Beer Store.