Lancement par les TUAC Canada de la campagne au mot-clic #Plusjamais pour aider à mettre un terme à la violence sexiste

Lancement par les TUAC Canada de la campagne au mot-clic #Plusjamais pour aider à mettre un terme à la violence sexiste

Toronto – 6 février 2018 – En vue de contribuer à faire cesser la violence sexiste une bonne fois pour toutes, les TUAC Canada viennent de lancer la campagne au mot-clic #Plusjamais.

Au cours des deux dernières années, selon les résultats d’une étude qui a été menée par le gouvernement fédéral en 2017, 60 % des salarié(e)s ont subi du harcèlement, du harcèlement sexuel ou des violences au travail. Également, ce sont près du tiers des personnes interrogées qui affirmaient y avoir subi du harcèlement sexuel et plus de 20 % d’entre elles qui disaient y avoir été victimes de violences. 

De plus, les résultats de l’étude indiquent que les manifestations de la violence sexiste touchent à une fréquence accrue les gens qui travaillent auprès du public, dans le secteur des services, dans celui des soins personnels, dans le domaine de la consultation psychologique ou dans celui de l’éducation ainsi que les personnes qui travaillent seules ou en petits groupes et celles qui le font en fin de soirée ou la nuit. 

Voilà pourquoi la campagne au mot-clic #Plusjamais a pour but de sensibiliser les gens à la violence sexiste en milieu de travail en en dénonçant les formes variées sous lesquelles elle se manifeste telles que le harcèlement, le harcèlement sexuel et les voies de fait. 

Toutes et tous sont donc priés d’appuyer cette campagne en déclarant qu’il faut qu’il n’y ait #Plusjamais de harcèlement sexuel ni #Plusjamais de violence sexiste et en répondant aux questions d’un court sondage de façon anonyme. Les résultats, qui, en effet, ne permettront d’identifier aucune des personnes l’ayant fait, en seront compilés et communiqués aux employeurs, aux militantes et militants en la matière ainsi qu’aux politiciennes et politiciens afin de les amener à réitérer la déclaration de leur volonté de mettre un terme à la violence sexiste.