Contribuez à la protection des secteurs avicole et laitier canadiens!

Toronto – 7 juillet 2017 – Agissez dès maintenant afin de contribuer à la protection des secteurs avicole et laitier canadiens. Envoyez une lettre aux ministres fédéraux responsables des négociations de l'Accord sur le libre-échange nord-américain (ALENA) et dites-leur que le système de la gestion de l'offre du Canada ne fait pas partie des négociations!

Voici pourquoi il est important de protéger la gestion de l'offre du Canada : 

• Depuis plus de 70 ans, les industries avicole et laitière canadiennes ont largement profité du système de la gestion de l'offre. 

• Le système de la gestion de l'offre génère plus de 345 000 emplois dans la production et la transformation des œufs, de la volaille et des produits laitiers. 

• Les industries avicole et laitière procurent de nombreux emplois syndiqués bien rémunérés dont dépend l'économie de maintes localités canadiennes de petite et de moyenne envergure. 

• La gestion de l'offre permet aux agriculteurs d'obtenir un prix équitable pour leurs produits, et elle est essentielle à la survie et à la prospérité des fermes familiales. 

• Un secteur robuste de la production intérieure de volaille et de produits laitiers est primordial si le pays veut protéger sa souveraineté alimentaire et les normes de salubrité de nos aliments. 

• Sans la gestion de l'offre, les contribuables canadiens auront sans doute à dépenser des milliards de dollars de fonds publics à subventionner les secteurs avicole et laitier. 

Aidez à protéger notre système alimentaire. Défendez les secteurs avicole et laitier du Canada aujourd'hui même! Faites partie de cet effort déterminant en envoyant une lettre aux responsables fédéraux dès maintenant.