La politique, ça presse!

Début de l’offensive du PCU contre les droits en matière de procréation

En Alberta, le gouvernement de la province, qui est actuellement formé par le Parti conservateur uni (PCU) et qui, comme prévu, se montre donc défavorable aux interruptions volontaires de grossesse (IVG), vient de faire déposer un projet de loi de loi d’initiative parlementaire sur les cas de conscience des médecins, ce qui constituerait le commencement de l’offensive à laquelle il a l’intention de se livrer dans le but de limiter les droits des gens au point de vue de la procréation.

« The ‘most pro-life legislature in decades’ gets ready to make its first move to restrict reproductive rights »
>> Lire l’article


Austérité de l’État en Ontario : les mesures de Doug Ford prennent pour cible les fonctionnaires et les employé(e)s du secteur parapublic de la province

Selon toute vraisemblance, alors que, en Ontario, il est de plus en plus probable que les enseignantes et les enseignants se mettent bientôt à faire la grève, c’est devant les tribunaux que se retrouvera le gouvernement de la province, dont le chef actuel est Doug Ford, à cause de la toute dernière attaque qu’il a entreprise contre ses fonctionnaires et les employé(e)s de son secteur parapublic.

« Legislature passes Ford government’s bill to cap public sector wage increases »
>> Lire l’article


Test des valeurs : au Québec, les immigrantes et les immigrants auraient tout à coup l’impression qu’on ne veut plus d’eux

Sous l’effet de l’implantation annoncée d’un examen qui sera destiné aux immigrantes et aux immigrants et que l’on qualifie de test des valeurs ainsi que sous celui du langage qu’on tient là-dessus dans l’intervalle, le Québec serait devenu tellement inhospitalier pour eux que, parmi les nouvelles arrivantes et les nouveaux arrivants, il y a déjà des gens qui ont décidé de le quitter.

« Quebec’s values test is dangerous politics »
>> Lire l’article


Examen des projets de Manitoba Hydro : la nomination de Brad Wall serait précisément et uniquement politique

Au Manitoba, c’est une nomination politique que le gouvernement conservateur de la province viendrait d’effectuer en chargeant l’ancien premier ministre de Saskatchewan Brad Wall, politicien de droite, d’examiner les projets de la société d’État Manitoba Hydro, et ce, tout simplement dans le but de justifier plus ou moins artificiellement les compressions budgétaires que, de toute façon, il aurait prévu de faire subir à celle-ci.

« Wall’s record doesn’t inspire confidence »
>> Lire l’article