Pourquoi les TUAC Canada?

Puisqu’ils comptent déjà plus de 250 000 membres, c’est aux TUAC Canada qu’il convient le plus d’adhérer et de demeurer fidèle quand on est une personne qui travaille dans l’entreprise privée. Cette organisation syndicale a fait ses preuves quand il s’agit de veiller à ce qu’une personne qui occupe un emploi dans le secteur de la vente au détail en reçoive un salaire décent et suffisant lui permettant de vivre convenablement et d’assurer à sa famille un véritable bien-être. Les membres de toute unité de négociation qui est représentée par une section locale des TUAC Canada peuvent avoir la certitude que, grâce à ce syndicat, ils ont toutes les chances de bénéficier d’avantages dont les travailleuses et les travailleurs non syndiqués de tout milieu de travail ne pourraient que rêver, dont une procédure de dépôt et de traitement des griefs visant à éviter qu’une travailleuse ou un travailleur ne soit injustement renvoyé(e) ou puni(e), la garantie d’augmentations salariales, la possibilité de profiter d’une assurance servant à payer le prix des soins dentaires, des médicaments et des soins de la vue et un régime de retraite dont c’est l’employeur qui assume le coût.

Dans les grands secteurs d’activité économique au sein desquels la plupart des membres de cette organisation syndicale travaillent, les TUAC Canada en prennent à cœur la prospérité plus que tout autre syndicat qui soit présent au pays. Le secteur manufacturier du Canada étant dans son déclin au profit de celui d’autres régions du monde depuis longtemps, ils sont bien conscients de la nécessité d’améliorer le niveau de vie de l’ensemble des travailleuses et travailleurs de tous les autres domaines. Actuellement, au Canada, c’est notamment le secteur des services qui donne un travail aux gens. Or, il y a longtemps que les TUAC Canada s’en sont aperçus, ce qui explique qu’ils aient fait le serment de veiller à ce que, aux quatre coins du pays, les travailleuses et les travailleurs de ce secteur disposent de tout ce qu’il faut pour vivre décemment. Voilà pourquoi il y en a des milliers qui ont déjà décidé de faire partie de ce syndicat, c’est-à-dire le plus puissant qui existe au Canada, ce qui leur a permis de conclure une excellente convention collective, d’obtenir une bonne rémunération et des avantages sociaux dont l’employeur assume le coût et de finir par être traités de façon acceptable au travail.

Également, les TUAC Canada ne sont pas sans savoir que la lutte visant à faire triompher la cause de l’équité et de la justice ne se limite pas au cadre du milieu de travail et que celle-ci a également une grande importance là où ils habitent et là où ils se trouvent quand ils ne sont pas au travail. Les TUAC Canada sont durablement présents dans les quartiers, les villes, les localités et les régions où les membres de l’organisation syndicale et les gens de leurs familles respectives vivent. Ce n’est pas une entreprise, mais une organisation à but non lucratif qui cherche tout bonnement à assurer la satisfaction des besoins de ses membres au quotidien. De même, en reconnaissant à sa juste valeur la diversité que présentent les femmes et les hommes qui en font partie et en y voyant un grand bienfait, les TUAC Canada sont en mesure de réduire à néant le fossé qui sépare les travailleuses et les travailleurs et de faire en sorte que la qualité de la vie qu’on mène s’améliore dans l’intérêt de toutes et de tous. En effet, de bons emplois, le logement à prix abordable, la gratuité de l’éducation et de la formation, un système de soins de santé public qui soit réellement universel, l’absence de tout danger et le gage de caractère accueillant dans tous les milieux de vie en société; voilà ce que les TUAC Canada sont en voie d’implanter pour le bien des travailleuses et des travailleurs aux quatre coins du pays.

Quand c’est d’un revenu d’emploi que l’on vit, on mérite d’être traité(e) dignement et de façon respectueuse au travail et de recevoir un salaire grâce auquel on puisse mener une existence convenable. Quand c’est d’un revenu d’emploi que l’on vit, on a le droit de se voir attribuer un horaire de travail tel qu’on arrive à en toucher un salaire suffisant et à mener une vie qui soit par ailleurs équilibrée. Quand c’est d’un revenu d’emploi que l’on vit, on devrait pouvoir bénéficier d’un bon régime d’assurance-maladie et escompter un avenir brillant tant dans l’intérêt de l’ensemble de la famille dont on fait partie que pour le bien de soi. Quand c’est d’un revenu d’emploi que l’on vit, c’est aux avantages qu’offrent les TUAC Canada qu’on devrait avoir droit.

Donc, si c’est d’un revenu d’emploi que l’on vit, on aura certainement intérêt à chercher à en savoir plus long sur la meilleure organisation syndicale à laquelle on puisse adhérer au Canada.